Aller au contenu

Une parole pour cette semaine 33 – 16 au 23 février 2021

Passages de la bible

Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi !

Psaume 119, 18

Jésus s’arrêta et dit : « Appelez-le. » Ils appelèrent donc l’aveugle [Bartimée] et lui dirent : « Courage, lève-toi, il t’appelle. » Alors il jeta son manteau, sauta sur ses pieds et vint vers Jésus. Jésus lui demanda : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle lui répondit : « Maître, fais que je voie de nouveau. » Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a guéri. » Aussitôt, il put voir, et il suivait Jésus sur le chemin.

Marc 10, 46-52

Paroles

            Dans cette période de crise sanitaire, nous cherchons sans doute à comprendre et à mieux voir le chemin à prendre. Mais cela nous est bien difficile. Les deux textes qui nous accompagnent cette semaine nous invitent à demander au Seigneur de nous ouvrir les yeux pour pouvoir avancer sur le chemin de vie.

            En effet, nous en avons besoin. Trop souvent nous avons été ou nous sommes aveuglés sur notre situation ou sur notre manière de vivre. Nous ne voyons pas ou ne mesurons pas la portée de nos actes et leurs conséquences. Et nous avons du mal à comprendre comment la Parole du Seigneur peut éclairer nos choix et guider nos pas dans la quotidien. Bien souvent, nous n’arrivons pas à comprendre ce que le Seigneur nous demande. Alors nous avons besoin que nos yeux soient ouverts pour découvrir la richesse, la force de la Parole de Dieu et pour la mettre en pratique.

            Mais cette crise nous invite aussi à ouvrir les yeux sur la manière dont nous vivons. A faire la part des choses importantes et secondaires et à y revenir, à nous recentrer sur l’essentiel. Elle nous invite à ouvrir les yeux sur l’état de notre planète et sur nos responsabilités, à ouvrir les yeux sur le fonctionnement de nos sociétés hyper-consommatrices. Elle nous invite aussi à ouvrir les yeux sur la manière de vivre nos relations et de regarder les autres. Pour changer radicalement notre manière de vivre. Pour suivre Jésus sur le chemin, de la justice, de la vérité, de la paix, de l’amour, du partage.

            Faisons nôtre la prière de Bartimée ou celle du psalmiste : Ouvre mes yeux, fais que je voie et que je puisse te suivre, contempler les merveilles de ta Loi et faire ce qu’elle dit. Comme le dit un cantique : « Ouvre mes yeux Seigneur, aux merveilles de ton amour. Je suis l’aveugle sur le chemin, guéris-moi, je veux te voir. Fais que je marche , ô Dieu, aussi dur que soit le chemin ! je veux te suivre jusqu’à la croix, viens me prendre par la main ! » C’est ce à quoi nous invite le temps de Carême dans lequel nous entrons.

Suivie de la Bible cette semaine :

Mardi 16 :       Luc 9, 46-48               Samedi 20 :     Luc 10, 1-16

Mercredi 17:   Luc 9, 49-50              Dimanche 21 :  Psaume 63

Jeudi 18 :        Luc 9, 51-56               Lundi 22 :        Luc 10, 17-24

Vendredi 19 :  Luc 9, 57-62              Mardi 23 :        Luc 10, 25-37

Pensons dans notre prière

  • aux acteurs de la santé, en particulier au personnels soignants
  • aux malades, à leurs familles, et aux personnes en deuil
  • aux responsables économiques, aux chefs d’entreprises et aux salariés
  • à celles et ceux qui sont au chômage ou dont l’emploi est menacé
  • aux artistes et à tous les acteurs de la vie culturelle
  • aux personnes âgées et à celles et ceux qui les accompagnent
  • à nos voisins

Pensons aussi à la Guinée-Conakri, au Mozambique, à l’Argentine, au Pérou, à la Jordanie, à la Turquie, à l’Espagne.