Aller au contenu

Une parole pour ce jour 53 – Mercredi 27 mai 2020

Le Seigneur dit à Moïse : « Communique ceci à toute la communauté d’Israël : Soyez saints, car je suis saint, moi, le Seigneur votre Dieu ! »

Lévitique 19, 1-2

« Vous avez certainement entendu tout ce qui concerne [Jésus], et on vous a enseigné, en tant que chrétiens, la vérité qui est en Jésus. Vous devez donc, en renonçant à votre conduite passée, vous débarrasser de votre vieille nature que ses désirs trompeurs mènent à la ruine. Il faut vous laisser complètement renouveler dans votre cœur et votre esprit. Revêtez-vous de la nouvelle nature, créée à la ressemblance de Dieu et qui se manifeste dans la vie juste et sainte qu’inspire la vérité. »

Ephésiens 4, 21-24

             Ces dernières semaines nous ont souvent amenés à constater la nécessité d’un vrai changement dans nos manières de vivre, voire à le décider pour nos propres vies. Voici deux paroles qui nous appellent à un changement radical, c’est-à-dire à la sainteté, à une vie entièrement nouvelle. Un défi qui est aussi une promesse parce que c’est le Seigneur lui-même qui nous en donne la capacité.

             Etre « saint » est la conséquence de notre appartenance au Seigneur. C’est lui être consacré, et donc appelé à vivre conformément à ce qu’il demande et ce qu’il est. Paul nous explique clairement et simplement ce que cela signifie. C’est se détourner de notre ancienne manière de vivre, nous débarrasser de notre vieille nature (qui malheureusement est souvent pressée de retrouver ses habitudes comme nous le constatons dans cette période de  déconfinement). C’est revenir au Seigneur et nous laisser renouveler par lui, par son Esprit, c’est revêtir l’homme nouveau et nous laisser façonner à la ressemblance de Dieu. C’est cela être saint.

             Maintenant que nous revenons peu à peu à une vie plus « normale », il est temps de nous conformer au Seigneur et de manifester dans notre quotidien la réalité des changements que cela implique. L’appel à être saint est un appel à changer de comportement, à manifester, à incarner dans le concret de notre vie quotidienne l’amour et la vie de Dieu. Il nous a promis son Saint-Esprit pour cela. Nous pouvons prier avec les paroles de ce refrain : « Viens, Esprit de sainteté, viens, Esprit de lumière, viens Esprit de feu, viens nous embraser ! » Pour que nous soyons porteurs de vie et d’espérance autour de nous !

Pour la lecture suivie de la Bible :

2 Timothée 1, 1-12

Pensons dans notre prière

  • aux soignants, aux acteurs de la santé, aux chercheurs
  • aux malades, ceux qui sont en convalescence, à leurs familles et aux personnes en deuil
  • à nos amis, à nos proches, à nos voisins
  • à celles et ceux avec qui nous travaillons
  • aux personnes seules, isolées
  • aux personnes handicapées, à celles et ceux qui les accompagnent et aux œuvres et institutions qui accueillent celles et ceux qui ne peuvent rester chez eux

Pensons aussi à l’Afrique, en particulier le Mozambique, l’Afrique du Sud, le Zimbabwé, la Zambie, la Namibie.