Aller au contenu

Une parole pour ce jour 45 – Samedi 16 mai 2020

Source de l’image: www.adoredieu.com

Ils célébrèrent et louèrent le Seigneur en chantant à tour de rôle ce refrain : « Le Seigneur est bon, car son amour pour Israël dure toujours ! »

Esdras 3, 11a

« La foule entière se réjouissait de toutes les œuvres magnifiques que Jésus accomplissait. »

Luc 13, 17b

Voici deux paroles qui nous invitent à la louange et à la reconnaissance. Il faut bien avouer que cela nous est plus difficile en cette période de crise, ou lorsque nous sommes confrontés à des difficultés ou des épreuves dans notre vie. 

Trois raisons sont données dans ces deux paroles à la louange. D’abord le Seigneur est bon. Sa bonté se manifeste dans tous ces bienfaits quotidiens auxquels nous nous sommes tellement habitués : la nature, le toit, le vêtement, la nourriture, la famille, les amis… 

Ensuite, son amour dure à toujours. Cet amour se manifeste au quotidien, il a été manifesté en Jésus-Christ qui est mort et ressuscité pour nous. Mais nous nous sommes habitués à sa grâce et en avons perdu le sens et la portée. Paul nous dit que rien ne pourra jamais nous séparer de son amour. Enfin, il fait des œuvres magnifiques. Dans l’évangile de Luc, il s’agit entre autres des miracles que Jésus accomplit. Cela arrive aussi dans nos vies. Mais nous ne le voyons ou ne le reconnaissons pas toujours. 

 La louange et la reconnaissance nous décentrent de nous-mêmes et de nos situations et nous tournent vers le Seigneur. Elles changent notre regard sur les choses et redonnent du goût et de la saveur à la vie, à ce que nous faisons, à notre quotidien, à nos relations. L’apôtre Paul nous invite souvent à la reconnaissance, que ce soit dans la prière, dans les actes les plus ordinaires de la vie quotidienne comme les repas. Elles changent aussi notre regard sur les autres et nous permet de les rencontrer en vérité. 

Faisons nôtre cette prière: « Ô Dieu, tu réalises des merveilles dans nos vies de tous les jours. Cependant, nous avons souvent de la peine à discerner ta présence lorsque ton amour s’approche de nous. Ouvre nos cœurs aux merveilles de ton amour. Amen. » (Robert Zamaradi

Pour la lecture suivie de la Bible : 

1 Timothée 3, 14-16

Pensons dans notre prière 

  • aux soignants, aux chercheurs
  • aux malades, ceux qui sont en convalescence ou en rééducation, à leurs familles et aux personnes en deuil
  • à la reconnaissance pour les bienfaits reçus du Seigneur cette semaine
  • à demander pardon au Seigneur pour nos infidélités de cette semaine 
  • aux agriculteurs, aux pêcheurs et à celles et ceux qui assurent notre approvisionnement
  • aux petites entreprises et à leurs responsables

Pensons aussi à l’Afrique, en particulier le Niger, la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, le Mozambique, la Tanzanie.