Aller au contenu

ACAT

Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture.

ONG des Chrétiens engagés pour les Droits de l’Homme.

Confinement, couvre-feu, reconfinement…  Ne plus voir ses amis, ses enfants et petits-enfants, limiter ses sorties, vivre isolé, cela nous pèse de plus en plus. Et on n’en voit pas la fin !

Alors je pense à ces personnes que l’ACAT nous signale : enlevées, disparues, enfermées au secret, sans nouvelles de leur famille, menacées de condamnation pour un motif qu’elles ne connaissent pas…

Je peux profiter de mon confinement, bien bénin en comparaison, pour écrire et être leur voix pour demander justice.  Mon confinement devient réseau de fraternité.

L’appel du mois de mars 2021 concerne l’information sur l’épidémie de Covid en CHINE.

Chen Qiushi et Fang Bin ont été arrêtés sans mandat il y a un an et sont portés disparus.

Actifs sur les réseaux sociaux, ils informaient la Chine et le reste du monde sur ce qui se passait réellement à Wuhan, épicentre de l’épidémie du Covid-19

Chen Qiushi, est un avocat des droits humains âgé de 35 ans.  En janvier 2020, il se rend à Wuhan pour couvrir le début de la pandémie du COVID et témoigner de la réalité du terrain. Il a conscience des risques qu’il encourt.

Dans une vidéo, il déclare, les larmes aux yeux : « J’ai peur. Devant moi, il y a le virus. Derrière moi, il y a tout l’appareil légal et administratif du pouvoir chinois. Dans la soirée du 6 février 2020, Chen Qiushi disparaît, son compte sur le réseau social Weibo est supprimé. Les autorités ne fournissent aucune information sur une éventuelle arrestation. En septembre 2020, un proche de Chen Qiushi annonce qu’il serait gardé en « résidence surveillée dans un lieu déterminé », mais cela n’a jamais été officiellement confirmé par les autorités.

Fang Bin, est un habitant de Wuhan de 57 ans, il avait décidé de faire toute la transparence sur la crise affectant sa ville. Dès le mois de janvier, il documente la surcharge des hôpitaux et publie notamment des images des corps des victimes de la maladie, empilés dans des bus transformés en corbillards de fortune. Le 9 février 2020, il est arrêté à son domicile par des policiers en civil, sans aucun mandat. Depuis ce jour, ses proches sont sans nouvelles de lui.

Ecrivez à l’Ambassadeur de la Chine auprès de l’Office des Nations Unies pour lui demander d’intercéder auprès de son gouvernement pour Chen Qiushi et Fang Bin.

La présentation détaillée de l’appel du mois de mars et la lettre d’intervention sont disponibles sur le site de l’ACAT : https://acatfrance.fr/actualite/j-agis-pour-chen-qiushi-et-fang-bin

 ACAT Contact local : Laurence Langlet :     acat.entzheim@sfr.fr _ Tel 06 04 06 18 85