Aller au contenu

Culte à la maison – 22 novembre 2020

Chers amis, chères amies,

J’espère que vous allez bien ainsi que vos proches et que vous avez passé un bonne semaine.

Voici la proposition de culte à domicile pour ce dimanche 22 novembre préparé  par Anne-Marie Heitz-Muller et votre serviteur.

Culte de ce dimanche

Cliquer ou « Ctrl/Cliquer » sur « Culte de ce dimanche »

Au cours de ce culte, nous vous proposons de partager la Cène chez vous en suivant le déroulement liturgique qui suit. Nous vous invitons à préparer une jolie table, une assiette avec du pain et une coupe ou un verre de vin ou jus de raisin. 

Chacun qui le désire pourra suivre la liturgie et communier chez lui, ou simplement suivre le cheminement liturgique et méditer sur le sens de la Sainte-Cène sans communier.

Nous joignons aussi la liturgie de Sainte Cène sous forme d’un fichier audio (en espérant que vous pourrez le lire).

Parole de Pascal

Pour écouter la parole de Pascal cliquer sur le lien et cliquer sur la flêche « > » Lire…

A 10 h 30, la cloche du Notre Père a sonné au clocher de Furdenheim et de Handschuheim pour dire notre communion avec les chrétiens de toutes les Eglises.


D’autre part, ce dimanche 22 novembre, l’église de Furdenheim était ouverte entre 10 h et 12 h pour permettre le recueillement individuel en ce dernier dimanche de l’année liturgique.Le nombre de personnes présentes en même temps ne pourra excéder 6. Merci de respecter la distanciation s’il y a plusieurs personnes.Le port du masque est obligatoire.
Vous y trouverez aussi des exemplaires du culte à domicile proposé pour ce dimanche.

Je vous souhaite un bon dimanche.
Prenez bien soin de vous.

Que Dieu vous garde dans sa paix.

Amitiés,

Pascal Hickel
PS : merci de faire suivre à ceux que cela peut intéresser, par mail ou version papier pour ceux qui n’ont pas internet.

Culte à la maison

22 novembre 2020

Liturgie de Sainte Cène

Se préparer

Ce dernier dimanche de l’année liturgique nous invite à tourner nos regards vers la Cité éternelle, vers le Royaume de Dieu qui sera définitivement instauré lors du retour de Jésus-Christ. Pour parler de ce royaume de Dieu, il est souvent question d’un grand banquet, un grand repas de fête, un repas de noces.

Ainsi, lorsque nous célébrons la Sainte Cène, nous faisons mémoire de ce que le Seigneur Jésus a fait pour nous, nous faisons mémoire de sa mort et de sa résurrection, nous faisons nôtre ce que Jésus a fait pour nous et vivons la communion fraternelle, et nous anticipons le Royaume, ce temps où nous serons pour toujours en communion avec le Seigneur, dans sa présence, ce temps où Dieu sera lui-même avec nous, ainsi que le dit l’Apocalypse.

C’est dans cet esprit que nous sommes invités à célébrer cette Sainte cène. Car même si nous sommes chacun chez nous, nous sommes en communion les uns avec les autres et ensemble nous communions avec le Christ, un avant goût du Royaume de Dieu.

Prière de Préface

C’est notre joie de te célébrer, ô Dieu notre Père, pour ce monde que tu as créé si beau et que tu gardes à travers ses douleurs jusqu’au jour où, selon ta promesse, viendra ton Royaume.

C’est notre joie de te célébrer pour ton Fils, Jésus-Christ, notre Seigneur, né de notre chair, baptisé, tenté, transfiguré, condamné, crucifié, ressuscité d’entre les morts, élevé dans la gloire.

C’est notre joie de te célébrer pour ton souffle de vie, l’Esprit d’adoption qui nous apprend à te dire Père, qui exorcise nos peurs et illumine notre foi.

Aussi, avec les cieux et la terre, avec la multitude de ton peuple, par tous les temps et par tous les lieux, nous célébrons ton nom.

Institution

Le soir venu, Jésus se mit à table avec les douze. Pendant le repas, il prit du pain et, après avoir rendu grâces,

il le rompit et le leur donna en disant : “Prenez, mangez, ceci est mon corps qui est donné pour vous. Faites ceci en mémoire de moi.”

Ayant aussi pris la coupe et rendu grâces, il la leur donna en disant :
“Buvez-en tous, car ceci est mon sang,
le sang de l’alliance qui est répandu pour la multitude, pour le pardon des péchés.
Je vous le dis, désormais, je ne boirai plus de ce fruit de la vigne jusqu’au jour où je le boirai de nouveau, avec vous, dans le Royaume de mon Père.”

Nous prions :

Père, au moment de nous approcher de cette table, nous faisons mémoire des paroles et des gestes de Jésus-Christ, de sa mort, de sa résurrection, et nous attendons son retour.

Nous recevons de toi ce pain de vie destiné à la nourriture du monde.
Nous recevons de toi la coupe d’alliance que tu offres pour la joie du monde.

Tu nous rassembles et nous invites.
Envoie sur nous ton Saint-Esprit, pour qu’en recevant  ce pain et cette coupe, il nous soit donné de communier au corps et au sang de notre Seigneur Jésus-Christ. Fais toutes choses nouvelles dans nos cœurs et dans le monde.

Comme les épis jadis épars dans les campagnes et comme les grappes autrefois dispersées sur les collines sont maintenant réunis sur la table dans ce pain et dans ce vin, qu’ainsi seigneur, toute ton église soit bientôt rassemblée des extrémités de la terre dans ton royaume. Viens, Seigneur Jésus.

Et comme Jésus nous l’a enseigné, nous te disons :

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ;
pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du mal,
car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. Amen.

Invitation

Voici le repas que nos mains ont préparé, mais c’est le Seigneur qui nous invite. Voici la table que nous avons dressée, mais c’est lui qui nous accueille.

Voici la joie que nous avons désirée, mais que lui-même nous donne.

Jésus dit : Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim.

Je suis la source d’eau vive. Celui qui croit en moi n’aura jamais soif.

Le Seigneur nous invite, il est présent au milieu de nous dans ce pain et dans ce vin.

Nous sommes tous invités.
Venez, car tout est prêt.

Fraction et communion

Le pain que nous rompons est la communion au corps du Seigneur Jésus-Christ qui a été donné pour nous.

La coupe de bénédiction, pour laquelle nous rendons grâces, est la communion au sang du Seigneur Jésus-Christ qui a été versé pour nous. ”

Prière

Pour la force et le réconfort que tu nous as donnés par le corps et le sang du Christ, loué sois-tu Seigneur.

Pour ce repas qui nous dit ton immense amour pour nous, ton pardon et ta grâce, loué sois-tu Seigneur.

Pour l’unité en un même corps de tous ceux qui participent au même pain et à la même coupe, grâces te soient rendues Seigneur.

Nous te remercions, Père, pour le repas que nous avons pris en communion les uns avec les autres, même si nous sommes chacun chez nous.

Pour la vision de ton Royaume éternel, nous te louons et nous t’adorons, Seigneur.

Accorde-nous de vivre de cette nourriture, de te célébrer toujours avec joie et d’être ainsi témoins de Jésus-Christ. Amen