Aller au contenu

Une parole pour cette semaine 20 – 9 au 16 novembre 2020

Passages de la Bible

« Tourne-toi donc vers moi et fais-moi grâce ! Accorde-moi ta force, à moi qui suis ton serviteur. »

Psaume 86, 16

« Aussi mon Dieu subviendra pleinement à tous vos besoins : il le fera, selon sa glorieuse richesse qui se manifeste en Jésus-Christ. »

Philippiens 4, 19

 Prédication/paroles

           Pris entre crainte, et découragement, le moral est plutôt bas pour nombre d’entre nous. Surtout qu’on est prévenu : cela va durer encore un certain temps. Les deux paroles qui nous accompagnent ces jours nous invitent à la confiance et à l’espérance.

            Certes, il y a des moments où il semble qu’il y ait un trop plein de mauvaises nouvelles, de difficultés, d’épreuves, où l’avenir semble sombre, voir entièrement bouché. Nous pouvons être gagnés par la peur. Mais le Seigneur répond : « N’aie pas peur, parce que je suis là, près de toi, avec toi. » Sa présence ne dépend pas des circonstances, elle nous est donnée, chaque jour, à chaque instant. Son amour ne dépend pas des circonstances, il nous est donné, inconditionnellement. Il veille sur nous comme un Père plein d’amour, qui nous rejoint au cœur de nos circonstances. Paul nous le rappelle : « Rien ne peut nous séparer de l’amour que Dieu nous a manifesté en Jésus-Christ. Ni la mort, ni la vie, aucune puissance, aucun virus, aucune force de destruction, de haine, rien ne peut nous séparer de son amour. »

            C’est pourquoi nous pouvons nous tourner vers le Seigneur avec confiance dans la prière. Nous pouvons tout lui confier et lui demander sa grâce, sa force. Nous pouvons lui faire connaître tous nos besoins, et il nous donnera sa paix qui surpasse toute intelligence. « C’est l’avenir qui te préoccupe ? (…) Le futur n’est pas encore en ton pouvoir, ne t’use pas d’avance. Donne à Dieu l’avenir, en gros et en détail, et vis l’instant présent », écrit Michel Quoist.

            La promesse est là : Dieu subviendra à tous nos besoins, besoin d’être rassurés, besoin de paix, d’amour, d’espérance, de vie, de joie, de lumière. Et il le fait en abondance. S’il nous comble à ce point d’amour, de sollicitude, de paix, alors nous pouvons relever la tête, et avancer. Alors nous pouvons agir, construire chaque jour. Nous ne sommes plus immobiles ou paralysés par la crainte, mais remis en mouvement pour aller de l’avant, pour aller à la rencontre des autres, pour vivre le partage, la solidarité, l’encouragement, le soutien. Pour être, à l’image du Christ, des appuis sûrs pour celles et ceux qui nous entourent, avec qui nous vivons ou travaillons. Pour être porteurs de vie, d’espérance et d’apaisement autour de nous.

Lecture suivie de la Bible 

Lundi 9 :         Jérémie 39, 1-18                    Vendredi 13 : Jérémie 43, 1-13

Mardi 10 :       Jérémie 40, 1-16                    Samedi 14 :    Jérémie 45, 1-5

Mercredi 11 : Jérémie 41, 1-18                    Dimanche 15 : Psaume 137

Jeudi 12 :        Jérémie 42, 1-22                    Lundi 16 : Lamentations 1, 1-22

Pensons dans notre prière

  • aux acteurs de la santé, aux chercheurs, aux responsables de la santé publique
  • aux malades, à leurs familles et aux personnes en deuil
  • aux personnes en difficulté, à celles et ceux qui sont au chômage,
  • aux personnes sans abri, aux personnes démunies et à celles et ceux qui leur viennent en aide
  • aux jeunes et à celles ceux qui travaillent parmi la jeunesse
  • aux Eglises et à leur témoignage dans leur pays
  • à nos élus locaux

Pensons aussi aux pays d’Europe centrale, à la Russie, au Royaume-Uni, à l’Irlande, à l’Islande