Aller au contenu

Une parole pour cette semaine 30 – 26 au 2 février 2021

Passages de la Bible

Tournez-vous vers le Seigneur, vous tous les humbles du pays, qui obéissez à ses commandements. Pratiquez la justice, restez humbles devant Dieu.

Sophonie 2, 3

Jésus vint en Galilée ; il proclamait la bonne nouvelle du Royaume de Dieu et disait : « le temps est accompli et le règne de Dieu s’est approché. Repentez-vous et croyez à la bonne nouvelle. »

Marc 1, 15

Paroles

          La situation est de plus en plus difficile à supporter pour nombre d’entre nous, d’autant que nous ne voyons pas de perspective et qu’on ne peut pas faire de projets. Et l’on peut se demander quel est le sens de tout cela. Les deux paroles qui nous accompagnent ces jours sont une invitation à nous réorienter et à revenir au Seigneur.

            Le prophète Sophonie s’adresse à son peuple qui vit un moment dramatique de son histoire. Il répond à ceux qui se demandent si Dieu s’intéresse vraiment aux humains et s’il mène vraiment l’histoire. Or cette crise révèle la fragilité de nos vies, mais aussi la fragilité de notre modèle de société et de notre modèle économique fondé sur la surconsommation. Et en plus de la pandémie, c’est aussi notre environnement qui est dégradé, menacé. C’est le lien social qui est remis en question. On peut entendre un avertissement, dont la durée nous fait penser que nous avons bien du mal à l’entendre et surtout à le comprendre.

            Mais si avertissement il y a, c’est aussi un appel. Un appel lancé par le prophète à nous tourner vers Dieu et à pratiquer la justice. A devenir ou redevenir humbles et comprendre que notre vie est entre les mains de Dieu. Cet appel que le Christ est venu annoncer de façon plus précise encore : appel à se repentir, c’est-à-dire reconnaître ses fautes et demander pardon, mais aussi à changer complètement de comportement, à pratiquer la vie juste que Dieu demande. Un appel qui est une bonne nouvelle : il y a une possibilité de changer ; nous ne sommes pas prisonniers de nos erreurs, de nos fautes, mais dans la foi et la confiance dans le Seigneur, nous pouvons marcher sur un chemin nouveau.

            Et si nous nous mettions à chercher vraiment le Seigneur et à nous tourner vers Lui ! A lire sa Parole, à étudier et chercher à comprendre quel est le chemin qu’il nous demande de suivre. Si nous mettions notre foi, notre confiance en Lui ! Pour changer et nous mettre à vivre sobrement, à partager nos ressources, nos biens, à tendre la main vers ceux qui sont mis à l’écart… c’est ainsi que s’ouvre un avenir et une espérance. Cherchez-moi et vous vivrez, dit le Seigneur. C’est la Bonne Nouvelle !

Suivie de la Bible :

Mardi 26 :       Luc 6, 43-46                           Samedi 30 :       Luc 7, 18-23

Mercredi 27:   Luc 6, 47-49                          Dimanche 31 : Psaume 18, 1-20

Jeudi 28 :        Luc 7, 1-10                             Lundi 1er :              Luc 7, 24-35

Vendredi 29 :  Luc 7, 11-17                          Mardi 2 :             Luc 7, 36 – 8, 3

Pensons dans notre prière

  • aux acteurs de la santé, aux chercheurs, aux responsables de la santé publique
  • aux malades, à leurs familles et aux personnes en deuil
  • aux personnes âgées chez elles, ou en EHPAD, à celles et ceux qui les accompagnent
  • à celles et ceux qui craignent pour leur emploi, aux acteurs de la vie économique
  • à celles et ceux qui travaillent à la préservation de l’environnement
  • aux agriculteurs
  • à nos familles et nos amis

Pensons aussi à Madagascar, à la Corée du Nord, à l’Afrique du Sud, à la Centrafrique, à Mayotte, à La Réunion, au Brésil.