Aller au contenu

1er dimanche de l’Avent

Voici le temps de l’Avent… Temps d’attente et de veille, temps de cheminement et d’espérance. A partir du dimanche 29 novembre, les cultes peuvent à nouveau être célébrés. Pour ceux qui ne pourraient pas ou ne voudraient pas venir au culte, voici quelques textes pour vous accompagner pour ce premier dimanche de l’Avent, d’autres seront publiés pour chacun des dimanches de ce temps à part.
Je vous souhaite de pouvoir déposer vos soucis dans la prière et de trouver auprès de Dieu force et espérance ! Vous souhaitant un temps de l’Avent paisible et béni ! Claire de Lattre-Duchet, pasteure

1er dimanche de l’Avent
29 novembre 2020

Nous allumons une bougie : nous entrons dans le temps de l’Avent, temps de lumière et de rencontre car Il vient !

©pixabay.com
©pixabay.com

Lire la bible : Evangile selon Luc 1/5 à 25 :
Au temps où Hérode était roi de Judée, il y avait un prêtre nommé Zacharie qui appartenait au groupe de prêtres d’Abia. Sa femme, une descendante d’Aaron le grand-prêtre, s’appelait Élisabeth. Ils étaient tous deux justes aux yeux de Dieu et obéissaient parfaitement à toutes les lois et tous les commandements du Seigneur. Mais ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth ne pouvait pas en avoir et ils étaient déjà âgés tous les deux. Un jour, Zacharie exerçait ses fonctions de prêtre devant Dieu, car c’était au tour de son groupe de le faire. Selon la coutume des prêtres, il fut désigné par le sort pour entrer dans le sanctuaire du Seigneur et y brûler l’encens. Toute la foule des fidèles priait au-dehors à l’heure où l’on brûlait l’encens. Un ange du Seigneur apparut alors à Zacharie: il se tenait à la droite de l’autel servant à l’offrande de l’encens. Quand Zacharie le vit, il fut troublé et saisi de crainte. Mais l’ange lui dit: «N’aie pas peur, Zacharie, car Dieu a entendu ta prière: Élisabeth, ta femme, te donnera un fils que tu nommeras Jean. Tu en seras profondément heureux et beaucoup de gens se réjouiront au sujet de sa naissance. Car il sera un grand serviteur du Seigneur. Il ne boira ni vin, ni aucune autre boisson fermentée. Il sera rempli du Saint-Esprit dès avant sa naissance. Il ramènera beaucoup d’Israélites au Seigneur leur Dieu. Il viendra comme messager de Dieu avec l’esprit et la puissance du prophète Élie, pour réconcilier les pères avec leurs enfants et ramener les désobéissants à la sagesse des justes; il formera un peuple prêt pour le Seigneur.» Mais Zacharie dit à l’ange: «Comment saurai-je que cela est vrai? Car je suis vieux et ma femme aussi est âgée.» Et l’ange lui répondit: «Je suis Gabriel; je me tiens devant Dieu pour le servir; il m’a envoyé pour te parler et t’apporter cette bonne nouvelle. Mais tu n’as pas cru à mes paroles, qui se réaliseront pourtant au moment voulu; c’est pourquoi tu vas devenir muet, tu seras incapable de parler jusqu’au jour où ces événements se produiront.» Pendant ce temps, les fidèles attendaient Zacharie et s’étonnaient qu’il reste si longtemps à l’intérieur du sanctuaire. Mais quand il sortit, il ne put pas leur parler et les gens comprirent qu’il avait eu une vision dans le sanctuaire. Il leur faisait des signes et restait muet. Quand Zacharie eut achevé la période où il devait servir dans le temple, il retourna chez lui. Quelque temps après, Élisabeth sa femme devint enceinte, et elle se tint cachée pendant cinq mois. Elle se disait: «Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi: il a bien voulu me délivrer maintenant de ce qui causait ma honte devant tout le monde.»

Réfléchir :

Depuis longtemps, Dieu prépare la naissance de son fils : depuis Abraham jusqu’à Jean qui sera nommé le Baptiste en passant par les prophètes. Promesse et fidélité…


Prier :

Seigneur, les temps que nous vivons sont difficiles : temps d’incertitude et de peur, temps de peine et de deuil pour certains d’entre nous. Nous te remettons nos peurs et nos peines.
Dans nos obscurités, il y a la promesse de ta présence : alors nous voici dans l’attente de ta lumière et dans l’espérance de ta venue. Ouvre notre cœur : prépare-nous à t’accueillir et à marcher avec toi. Amen.