Aller au contenu

Une parole pour cette semaine 10 – 24-31 août 2020

Comment un jeune homme rendra-t-il pur son sentier ? En observant ta parole.

Psaume 119, 9

« Ainsi, quiconque entend de moi ces paroles et les met en pratique sera comme un homme avisé qui a construit sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont précipités sur cette maison : elle n’est pas tombée, car elle était fondée sur le roc. »

Matthieu 7, 24-25

La crise sanitaire remet en cause bien des fondements sur lesquels nous avons bâti nos vies et nos sociétés. Elle met en lumière nos fragilités, mais aussi les conséquences douloureuses de certains choix parfois peu avisés. Les deux paroles qui nous accompagnent durant ces jours nous éclairent sur la manière de bâtir solidement.

             Non seulement, il s’agit d’écouter la Parole de Dieu, les enseignements du Christ, mais il s’agit surtout de les mettre en pratique dans le quotidien de nos vies. C’est ainsi que l’on construit sur du roc, sur des fondements solides. Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de difficultés ni de tempêtes : Jésus l’indique en parlant de torrents et de tempêtes qui ont soufflé. Mais la maison construite sur le roc résiste et tient bon.

             De quoi nous parle cette Parole que le Seigneur nous adresse ? De l’amour pour Dieu, l’appel à aimer Dieu de tout notre être, et de l’amour de Dieu pour nous, un amour entier qui se donne. Elle se résume ainsi : « Aimez-vous comme le Seigneur vous a aimés et a donné sa vie pour vous. » Ce « comme » si lourd de conséquences. Pardonnez-vous comme Dieu vous a pardonnés. Accueillez-vous comme le Christ vous a accueillis. Elle parle d’amour qui est action, un amour créatif, qui trouve en toutes circonstances la réponse appropriée à la situation. Elle parle de l’attention aux autres, de service du prochain, d’humilité, de sobriété. Agir ainsi, c’est construire du lien social solide et vrai.

             Cette Parole concerne aussi la  vie économique et sociale. Elle appelle à être juste et non pas à vouloir toujours tirer profit des autres, elle appelle à la sobriété et au partage, en particulier des ressources, pour que tous les humains mangent à leur faim et puissent se construire un avenir. Utopie ? Peut-être faudrait-il commencer par mettre en pratique la Parole de Dieu. Pour un témoignage authentique de l’Evangile et ouvrir un avenir pour chacun.

Pour la lecture suivie de la Bible cette semaine :

Lundi 24 :       Marc 8, 22-26                          Vendredi 28 : Marc 9, 14-29

Mardi 25 :       Marc 8, 27-33                          Samedi 29 :      Marc 9, 30-37

Mercredi 26 : Marc 8, 34-9, 1                        Dimanche 30 : Psaume 147

Jeudi 27 :        Marc 9, 2-13                             Lundi 31 :              Marc 9, 38-41

Pensons dans notre prière

  • à la situation sanitaire dans notre pays et dans le monde
    aux acteurs de la santé, aux chercheurs, à la recherche de traitements et de vaccins
    aux malades, ceux qui sont en convalescence, à leurs familles et aux personnes en deuil
  • aux familles en crise, ou en proie à la violence
  • à celles et ceux qui préparent la rentrée, aux responsables politiques, économiques, sociaux, culturels
  • aux victimes des conflits et des guerres et à celles et ceux qui leur viennent en aide
  • aux Eglises et aux paroisses et communautés locales

Pensons aussi à Israël, à la Palestine, au Liban, à la Colombie, au Pérou, à l’Espagne, à Madagascar.